De la gestion des exigences naît une incompréhension majeure : les uns (informaticiens) veulent connaitre et formaliser des besoins alors que les autres (les utilisateurs) veulent simplement installer le logiciel qu’ils ont déjà choisi (!).

Publicités